Il faut passer par l'entrée du château pour accéder au Musée d'Art Contemporain

Le château de Rochechouart est un exceptionnel bâtiment qui conserve, dans son architecture et sur ses murs, les différentes étapes de son histoire et de son passé artistique. 

Dans la ligne de ce capital culturel, le Conseil Général de la Haute-Vienne a voulu y créer en 1985, un musée d'art contemporain.

En 1999, il a décidé d'attribuer au musée des salles supplémentaires afin d'y effectuer le réaménagement muséographique de l'ensemble des espaces (salles d'exposition, réserves, accueil, service éducatif)...

 

 

 

 

 Du grenier du Château...

...à la salle d'Hercule

 

Les aménagements muséographiques s'ordonnent autour de plusieurs axes.

 

Des ensembles importants de l'Arte Povera, de la sculpture anglaise (Tony Cragg, Grenville Davey, Hamish Fulton, Richard Long, David Tremlett), de l'Ecole Allemande (Gerhard Richter, Sigmar Polke, Rebecca Horn, Karin Kneffel, Stephan Balkenhol) qui ont été constitués dès les premières années du musée.

 

Puis la collection s'est progressivement ouverte aux démarches des artistes des années 80 et 90 avec un intérêt particulier donné à la présence de l'image ( ensembles d'œuvres de Gabriel Orozco, Douglas Gordon Valérie Jouve ou Ugo Rondinone.)

 

Un « dialogue » entre art contemporain et architecture du passé s’est ouvert par la création d'œuvres pour certains espaces du château.

- Christian Boltanski et Annette Messager "Le grenier du château"


- Thierry Kuntzel "Tu"


- Richard Long "Rochechouart Line"

- Giuseppe Penone

- Gilberto Zorio

 

 

LE FONDS RAOUL HAUSMANN

Depuis sa création, le musée acquiert des oeuvres de Raoul Hausmann,  figure majeure du Dadaïsme et de l'art du XXème siècle.

Né à Vienne en 1886,co-fondateur du groupe Dada-Berlin en 1918,  il s'est installé  à Limoges en 1949, et y a vécu jusqu'à sa mort en 1971.

Son fonds constitue  l'ensemble le plus complet du musée.

Aujourd'hui la collection comporte de nombreux collages, photogrammes, dessins, photographies et peintures. (plus de 170 œuvres et un fonds d’archives).

Un centre de recherches Raoul Hausmann a été créé. Il accueille sur rendez-vous chercheurs et universitaires français et étrangers.

 

 

  Retour page Château