Rochechouart et le "Pays de la Météorite" 

   1.  Pourquoi parle-t-on de "Pays de la Météorite" ? 

 

   2.  Quelques précisions sur  la météorite 

 1. Le Pays de Rochechouart ou Pays de la Météorite  s’épanouit largement en un vaste plateau orienté vers la Loire et l’Atlantique dont il capte directement les effluves tempérées. Il bénéficie de ce fait d’un micro-climat à la région, confirmé par une étude de la station météo de Limoges. Le plateau, taillé dans des roches métamorphiques est morcelé en lanières par 3 affluents de la Vienne. La présence de brèches, d’impactites caractérise la région, ce qui permet de parler de “pays de la météorite“.

C’ est au sommet d’ un promontoire, accroché au flanc du rocher et dominant de sa majestueuse beauté la région qu’il commandait jadis, que se dresse élégant et massif, le château édifié par le premier vicomte de Rochechouart est aujourd’hui un pôle industriel important grâce à des entreprises modernes et dynamiques : emballages carton, constructions électromécaniques, poterie, chaussures, etc.

Grâce à des découvertes scientifiques récentes confirmant la chute d’une météorite géante sur le secteur il y a plus de 200 millions d’années. Rochechouart est maintenant connue les géologues du monde entier. Une association locale animée par des bénévoles passionnés et un office de tourisme assurent la promotion de ce remarquable patrimoine.

Le musée départemental d’art Contemporain installé dans le château et les célèbres peintures et fresques du XVe et XVIe siècles qui s’y trouvaient à l’origine complètent l’éventail des possibilités touristiques et culturelles de ce “Pays”.

  2. Précisions sur la météorite  

 Il y a plus de 200 millions d'années, une météorite géante de six milliards de tonnes fracassa la terre à la vitesse de 72.000 km/h, générant une énergie équivalente à 14 millions de bombes d'Hiroshima. Au moment du choc, qui a creusé un cratère de plus de 20 kilomètres de diamètre, la météorite s'est entièrement sublimée, c'est à dire volatilisée, dévastant tout dans un rayon de 500 kilomètres. L'impact a donné naissance aux brèches ou impactites, des roches qui ont été fondues, broyées, pulvérisées par le choc et qui ressemblent aux "pierres de lune" ramenées par les astronautes. Les scientifiques ont reconstitué le déroulement et les conséquences de ce cataclysme. L'érosion a depuis fait son oeuvre, effaçant la forme caractéristique du cratère dont il subsiste toutefois aujourd'hui de fortes traces , notamment dans d'énormes conglomérats de roches. La carte géologique témoigne de ce phénomène exceptionnel au centre duquel se trouve aujourd'hui Rochechouart.

  Le site d'impact de la météorite est un véritable laboratoire à ciel ouvert. Longtemps ce sont les scientifiques étrangers (américains, canadiens, allemands, japonais, russes ... ) qui se sont intéressés au lieu. Aujourd'hui les missions de recherches (françaises y compris) s'y multiplient. L’effacement des contours du cratère par l'érosion permet aux chercheurs d'être en contact direct avec les impactites et avec le socle ; des caractéristiques quasi uniques au monde ! De l'avis de bien des experts, on est en présence d'une perle rare qui vaudrait d'être inscrite au Patrimoine Mondial de l'Humanité.

  Le point d'impact de la météorite est situé 4 km à l'ouest de Rochechouart. Dans les environs de Rochechouart, dans de nombreux villages ou bourgs de la contrée, les maisons, monuments et même les fontaines ou lavoirs portent traces de l'exceptionnel phénomène puisque les roches créées lors de l'impact (que l'on appelle "brèches") ont naturellement, au fil des siècles, été utilisées comme matériaux de construction.

     Retour début de page. 

           

retour accueil